Lusopholie

Lettres, poésie et musique lusophones

Zeca Afonso

Classé dans : - époque contemporaine,littérature et culture,musique et chansons — 15 avril, 2007 @ 9:00

Image de prévisualisation YouTube

José Manuel Cerqueira Afonso dos Santos, plus connu sous le nom de Zeca Afonso (1929 -1987), auteur compositeur de musique militante, a écrit, entre autres, des chansons qui critiquent la dictature fasciste qui a duré de 1933 à 1974.

Une partie de son enfance s’est déroulée en Angola et au Mozambique, où son père était magistrat. Il a commencé à chanter adolescent.

Après des études à Coimbra, il a parcouru sans trêve le pays en chantant et se mêlant aux milieux populaires. Il a été professeur, « sa passion », à Mangualde, Aljustrel, Lagos, Faro, Alcobaça, et de nouveau Faro. Il voulait que ses élèves exercent leur imagination en dehors des programmes officiels.

Il passe peu à peu du fado de Coimbra à la ballade (Menino d’Oiro, 1962), puis à la chanson d’intervention politique (Menino do Bairro Negro, 1963), dépassant des frontières thématiques et musicales sans cesser d’être toujours politiquement impliqué du côté des exploités et des opprimés.

De 1964 à 1967, il enseigne au Mozambique, à Maputo, qui s’appelait alors Lourenço Marques, puis à Beira. De retour au Portugal, il s’installe à Setubal. Il est expulsé de l’enseignement officiel pour motifs politiques en 1968. Sa production musicale et ses tours de chant deviennent alors son activité professionnelle.

Dans les cinq ans précédant la chute du fascisme, il exerce, par la pédagogie du chant et de la parole, une action d’agitation politique dans des collectivités culturelles et récréatives, dans des associations académiques et dans des organisations populaires, et, à l’étranger, parmi les colonies d’émigrants. Il est arrêté et emprisonné quelque temps dans la prison politique de Caxias en 1973.

Après la révolution des Oeillets, il appuie, toujours en chantant, les organisations populaires « de base » agissant auprès des associations d’habitants, de travailleurs, des coopératives de production agricole, etc.

Il meurt à Setubal, le 23 février 1987. Il avait 57 ans.

Revenir à la page d’accueil

4 commentaires »

  1. Adão Moreira dit :

    A Portugal e Todos os Portugueses lutemos para que o 25 Avril fique na memória de todos nossos DESCENDENTES.
    Eu pesso do fundo do coração onde nascem forças como a do Nosso CAMARADA ZÉCA AFONSO.
    Divulguem o 25 de Avril lutem em Memória do Grande ZÉCA AFONSO não esquecendo o memorial do camarada ALVARO CUNHAL.
    Não se acomodem com tão pouco,Portugal Precisa de muito ZÉCA AFONSO

  2. lusina dit :

    Concordo !

  3. Cristiana Sarmento dit :

    Deixo este endereço

    http://delta02.blog.simplesnet.pt/

    Ainda há quem mantenha viva a memória do Zeca com esta fantástica homenagem

  4. lusina dit :

    Obrigada, Cristiana, vou pôr o site nos meus links.
    Muito interessante.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

rguiegu brahim - ÅíãÇÁÉ æÑÏ... |
dislui |
sarivoli |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critica
| Pollution nocturne
| Hem Dolunay Hem Gökkuşağı