Lusopholie

Lettres, poésie et musique lusophones

Exception

Classé dans : - époque contemporaine,littérature et culture,Poesie — 27 février, 2008 @ 7:18

lisboacastelo.jpg

Vue de Lisbonne

L’escale portugaise

*

L’escale fait sécher ses blancheurs aux terrasses
Où le vent s’évertue
Les maisons roses au soleil qui les enlace
Sentent l’algue et la rue.

Les femmes de la mer, des paniers de poissons
Irisés sur la tête
Exposent au soleil bruyant de la saison
La sous-marine fête.

Le feuillage strident a débordé le vert
Sous la crue de lumière,
Les roses prisonnières,
Ont fait irruption par les grilles de fer

Le plaisir matinal des boutiques ouvertes
Au maritime été
Et des fenêtres vertes
Qui se livrent au ciel, les volets écartés,

S’écoule vers la Place où stagnent les passants
Jusqu’à ce que soit ronde
L’ombre des orangers qui simule un cadran
Où le doux midi gronde.

Jules Supervielle, Débarcadères, 1925

Revenir à la page d’accueil
compteur stats

33 commentaires »

  1. thibault dit :

    pourrier vous me donner des idees ou plus pour mon commentaire composes sur « escale portugaise »car la je ne trouve rien et un coup de pouce me serait utile….rep vite svp

  2. lusina dit :

    Thibault, ce poème est ici pour la raison évidente qu’il est une évocation du Portugal, une vision, rapide mais englobante, d’une « escale ». Supervielle communique ses impressions d’arrivée (est-il encore sur le bateau?), sensations olfactives, auditives et visuelles. Je serais vous, je commencerais par rechercher les champs lexicaux de ces sensations, puis j’en déduirais l’impression finale produite : calme, chaleur, sérénité, douceur. En allant du mouvement ver l’immobilité, champs lexicaux aussi à explorer. Comme un photographe, le poète a pris plusieurs « instantanés » pour construire son poème. Peut-être l’inspiration vous viendra-t-elle à partir de ces quelques pistes ? Bon courage.

  3. malicia dit :

    je touve se poème magnifique mais j’aimrais savoir quel est sa progression spatial et temporelle a travaire se poème.

  4. lusina dit :

    Malicia, si tu relis bien ce que j’ai écris ci-dessus (et surtout le poème) tu peux peut-être trouver une progression dans le temps:
    -matin -> midi;
    et dans l’espace:
    vision « de loin »-> vision « de près ».

    Je n’en dirai pas plus !:-)

  5. adrien dit :

    je n’arrive pas a trouver de métaphore dans ce poéme pouvez vous me donner des pistes ou bien m’en indiquer quelque un?

  6. nadia dit :

    bonjour j’ai une sorte de commentaire a faire pour dans 1semaine mais je ne trouve pas de plan idéal, et je n’arrive pas a trouver mes parties… puisque ma famille ne peut m’apporter aucune aide (ils ne comprennent pas très bien le français) je viens chercher de l’aide ici. merci d’avance si je peux trouver un début de plan.

  7. lusina dit :

    Bonjour,

    Désolée, d’une part, je ne suis pas spécialiste, et d’autre part, j’ai donné quelques pistes plus haut… Ce poème, il faut l’écrire (soi-même) au moins une fois, le lire à haute voix pour en écouter la musique, et après, avec un peu de sensibilité, cela vient tout seul. Ce que vos professeurs de français vous ont sans doute déjà conseillé de faire… ;-)

  8. jm dit :

    Bonjour,

    Pourriez vous m’aider pour mon devoir maison
    Il faudrai que je trouve des enjambements et l’influence
    qu’elles ont sur le rythm du poème
    J’espere que vous pourriez M’aider !

    Merci

  9. lusina dit :

    Je pense que vous trouverez une explication ici (voir en particulier « enjambement »

    http://fzpc.club.fr/Go/Synth_Lect/Poesie.htm

    Ensuite il faudra les chercher dans ce poème, puis tâcher de trouver (d’entendre…) l’effet qu’ils produisent.

  10. unepuce dit :

    j’ai un commentaire à faire tout est fait sauf ma deuxième partie qui est sur la portée lyrique du poème! je ne vois pas du tout une trace de lyrisme ds ce poème! merci de me donner une piste!

  11. unepuce dit :

    svp!!!lol

  12. lusina dit :

    La porté lyrique ? Je ne vois pas exactement… ;)
    S’agirait-il de la « rondeur » du poème ? Du calme et de la tranquillitè qui s’en dégagent ? Désolée…

  13. unepuce dit :

    est ce que ça pourrait etre la nature et l amour que l auteur laisse transparaitre au travers de ce poème pour le portugal? quest ce vous appeler la rondeur du poème? merci

  14. lusina dit :

    Alors une ou deux pistes (vite fait, je ne suis pas spécialiste !)
    Les fenêtres « se livrent au ciel, les volets écartés »
    Les boutiques sont « ouvertes » et elles ont du « plaisir » à l’être…

    Le soleil enlace les maisons roses… on dirait bien qu’il y a de la sensualité dans l’air… ;)

  15. jb dit :

    Bonjour j’ai un devoir pour la semaine prochaine et j’ai eu quelques difficultés à retrouvés tous les enjambements svp dites-moi si il s’agit bien des vers 3,4 5,6 6,7 12,12 et 15,16 merci d’avance…

  16. jb dit :

    dsl jai fait une petite erreur il s’agirait des vers 3,4 6,7 12,13 é 15,16…

  17. jb dit :

    bonjour a tous, je ne trouve pas qu’elle vision du monde semble portée ce poème je pensais a une vision du beau le soleil le plaisir qui connote le bien être mais cela ne me semble pas correspondre au poème…

  18. lusina dit :

    La plénitude, la « rondeur » du monde ? La paix, la sensualité, l’impression d’infini, de temps aboli, de totalité, d’unité retrouvée, de bonheur calme, que sais-je encore ? Les couleurs de l’arc en ciel ? Les quatre (cinq) éléments ? Mer, terre, métal feu air?
    Qu’est-ce vous ressentez en le lisant ? C’est le plus important.
    Ne pas oublier que c’est une arrivée en bateau, un premier regard sur un monde nouveau pour le poète. (Ceci dit, il avait l’habitude, c’était un grand voyageur) ;)

  19. jb dit :

    merci beaucoup :)

  20. clara dit :

    j’ai besoin d’aide aparament dans ce texte il ya plein de figure de sytle mais je les voi pas pouvez m’aidé?

  21. lusina dit :

    Clara, prenez votre liste des figures… et cherchez. Comprendre, c’est éplucher un texte. ;)

  22. naguere dit :

    Hello Lusina,
    Bon, que les élèves aillent donc sur le site cyperpapy ! Et qu’ils apprennent leurs cours !

  23. lusina dit :

    Tu as raison, Naguère ! On ne peut pas faire leur travail à leur place ! :)

  24. jadelame dit :

    c’est drôle ;)
    c’est difficile en même temps quand on a 20 ans ou à peine
    plein de bisous
    jade

    Dernière publication sur jade : Lecture

  25. lusina dit :

    Je suis d’accord, Jade, c’est difficile.
    Bisous

  26. Adèle dit :

    C’est vrai que c’est difficile !
    J’ai un commentaire à faire sur ce poème, et même si ce n’est qu’une grande partie, je ne suis qu’en 2nde, et c’est pas si facile !
    Bref, bisous :)

  27. lusina dit :

    Bisous aussi, et bon courage, Adèle ! :)

  28. Euca dit :

    Malgré vos précieuses indications, j’ai du mal à trouver deux grandes idées directrices .. :/

    Pourriez-vous m’éclairer un peu ?
    D’avance, merci. :)

  29. lusina dit :

    Désolée de ne pas donner plus de détails…

    Si je dis « plaisir » « se livrent » et « volets écartés », ça vous dit quelque chose ? ;)

  30. Margot dit :

    Je travail sur le même poème.
    La problématique: Quels aspects de l’escale ce poème propose-t-il?
    Partie 1: L’escale un lieu de vie, de mouvement.
    Partie 2: L’escale un lieu agréable, un lieu de plaisir.
    Pour ces chaque partie je doit trouver 3 sous parties.
    Pouvez-vous m’aider s’il vous plaît???

  31. Margot dit :

    Vraiment mdrrr!!!

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

rguiegu brahim - ÅíãÇÁÉ æÑÏ... |
dislui |
sarivoli |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Projet Vladikite,cosmos, as...
| Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...