Lusopholie

Lettres, poésie et musique lusophones

Yin/yang

Classé dans : - cinéma,- époque contemporaine,Poesie — 19 septembre, 2009 @ 11:56

 

 

Yin/yang dans - cinéma

 

- Regarde bien citoyen, et vois
le monde que nous construisons pour tes enfants

Absolue tranquillité dans les rues
Aucune voix discordante
Tous occupés à un labeur productif

C’est la paix, l’ordre, le travail
Aucun motif d’insatisfaction

- Je vois
La paix, l’orde, le travail

Votre monde est sûr comme une caserne
La vie est apparue pour le risque de la vivre

Même les feuilles des arbres ne se balancent pas
Mais moi,
Je rêve d’un monde au mouvement équilibré
Non de l’annulation du mouvement

Même les pierres obéissent :
Mais moi, je veux
Un monde où les contraires s’harmonisent
Non l’élimination des contraires

Même les âmes transpirent :
Mai moi, je lutte pour un monde
Où ce n’est pas seulement l’homme qui réalise des activités
Mais les activités qui réalisent l’homme

Un monde de paix, d’ordre et de travail
(et de justice,
De liberté
Et de plaisir

Perdro Lyra (Brésil), Decision (extrait, Les deux visages)

>

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

rguiegu brahim - ÅíãÇÁÉ æÑÏ... |
dislui |
sarivoli |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critica
| Pollution nocturne
| Hem Dolunay Hem Gökkuşağı