Lusopholie

Lettres, poésie et musique lusophones

L’enfant

Classé dans : - époque contemporaine,littérature et culture,Poesie — 15 février, 2011 @ 8:37

Image de prévisualisation YouTube

Maria Bethânia, O poema do menino Jesus (Alberto Caeiro alias Fernando Pessoa)

 

 A moi, il m’a tout appris.
Il m’a appris à observer les choses.
Il me montre tout ce qu’il y a dans les fleurs.
Il me montre comme les pierres sont jolies
Quand on les tient dans la main
Et qu’on les regarde bien.

2 commentaires »

  1. lucia mel dit :

    j’ai fait une traduction partielle du poème de Caeiro (F. Pessoa), « Le gardeur de troupeaux », c’est ici :

    http://www.luciamel.com/article-17094504.html

    Mais j’en parle aussi là :

    http://www.luciamel.com/article-17126209.html

    http://www.luciamel.com/article-17066804.html

    (ça peut t’intéresser). Je continue à te lire. Bises, Lucia.

  2. lusina dit :

    Merci pour les liens, Lucia ! Bien sûr que ça m’intéresse !

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

rguiegu brahim - ÅíãÇÁÉ æÑÏ... |
dislui |
sarivoli |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Projet Vladikite,cosmos, as...
| Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...