Lusopholie

Lettres, poésie et musique lusophones

L’Afrique ? Non…

L'Afrique ? Non... dans littérature et culture chemin10

… le chemin de ma maison

 

Le village était presque vide, silencieux. On entendait au loin une voix d’enfant qui chantait d’un son limpide un air sentimental, une berceuse. Les caquètements des poules protégeant leur progéniture à l’approche du serpent réveillaient la curiosité latente des moutons et des chèvres, qui répondaient par de timides bêlements.
Albino s’allongea à l’ombre sur le gazon, fuyant comme les animaux la chaleur écrasante du soleil de cette fin de saison des pluies. Un léger vent berçait son sommeil de fatigue. 

Virginie Mouanda Kibinde, Au soleil noir du Cabinda, Ed. Transbordeurs, 2004 

(Début de la préface de François-Xavier Verschave) :  » Pour un peuple, le pire des dénis de justice est atteint quand il n’est pas seulement écrasé, mais quasi effacé de la mémoire universelle par une propagande hégémonique qui le voue aux poubelles de l’histoire. [...] Mais, jusqu’au début de ce siècle, je croyais aux fables racontées sur Cabinda : « partie de l’Angola » curieusement séparée de ce grand pays par l’ancien Congo belge et le puissant fleuve Congo, ce morceau d’Afrique n’aurait eu de velléités sécessionnistes que manœuvré par les puissances occidentales et leurs compagnies pétrolières. Il a, c’est vrai, comme d’autres anciennes colonies, le malheur de regorger d’or noir. « 

analyse fréquentation web

11 commentaires »

  1. Nanou dit :

    J’ai cru que je trouverais ici un bout de mes voisins mozambicains. Où sont-ils???? Peut-être ne les ai-je pas assez bien cherché…
    Pour moi, la lusophonie c’est un fond de Madredeus et les images de Wim Wenders…
    Je suis sûre sue tu sais de quoi je parle!

  2. lusina dit :

    Oui, quand tu reviendras me rendre visite, Nanou, tu en trouveras, de tes voisins. Par exemple ici :

    http://lusina.unblog.fr/2006/11/07/217/

    C’est vrai que l’Afrique du Sud et le Mozambique sont frontaliers.
    Mais tu trouveras aussi Madredeus, et Lisbonne.
    A bientôt

  3. FULELE dit :

    et moi je cherche le Cabinda penses tu que je le trouverais chez toi?

  4. maatmamuse dit :

    moi aussi je cherche le Cabinda.

  5. lusina dit :

    Hélas, chez moi on ne trouve les choses qu’à travers la littérature, la poésie ou la musique… Je vais chercher.

  6. lusina dit :

    Tu vois, Fulele, tout arrive… Tu m’as obligé à chercher le Cabinda. J’ai trouvé au moins un roman qui en raconte l’histoire.

  7. izor-ane dit :

    bjr. c fort ce que tu fais .j’aime beaucoup.

  8. lusina dit :

    Merci de ta visite. A bientôt !

  9. iferhounene dit :

    Lusina ?L’Algerie , coeur de l’Afrique ne saurait comment te remercier pour ces paroles d’or.

    … le chemin de ma maison

    Le village était presque vide, silencieux. On entendait au loin une voix d’enfant qui chantait d’un son limpide un air sentimental, une berceuse. Les caquètements des poules protégeant leur progéniture à l’approche du serpent réveillaient la curiosité latente des moutons et des chèvres, qui répondaient par de timides bêlements.
    Albino s’allongea à l’ombre sur le gazon, fuyant comme les animaux la chaleur écrasante du soleil de cette fin de saison des pluies. Un léger vent berçait son sommeil de fatigue.

    Virginie Mouanda Kibinde, Au soleil noir du Cabinda, Ed. Transbordeurs, 2004

    (Début de la préface de François-Xavier Verschave) : ” Pour un peuple, le pire des dénis de justice est atteint quand il n’est pas seulement écrasé, mais quasi effacé de la mémoire universelle par une propagande hégémonique qui le voue aux poubelles de l’histoire. […] Mais, jusqu’au début de ce siècle, je croyais aux fables racontées sur Cabinda : « partie de l’Angola » curieusement séparée de ce grand pays par l’ancien Congo belge et le puissant fleuve Congo, ce morceau d’Afrique n’aurait eu de velléités sécessionnistes que manœuvré par les puissances occidentales et leurs compagnies pétrolières. Il a, c’est vrai, comme d’autres anciennes colonies, le malheur de regorger d’or noir. “

    analyse fréquentation web

  10. investir no tesouro direto 2014 dit :

    http://khvan.kz/user/SantoFreeman71/

  11. como investir no tesouro direto selic dit :

    Se você ainda nãо sаbe, Tesouro Selic tende
    a dominar a variação da Taxa Selic(qսе é ɑ taxa ԁe juros
    Ƅásica da economia brasileira) ⅾesde período qᥙe
    você compra título аté momento da venda. http://videogamingmuseum.com/forums/index.php?action=profile;u=21062

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire