Lusopholie

Lettres, poésie et musique lusophones

Résultat de la recherche

chauvinisme

15 juillet, 2009

  Plage typique, détail (tissu appliqué d’Evelyne Régnault) J’étais en train d’observer les nuages – des nuages si éparpillés et si arrondis que le ciel semblait parsemé de haricots blancs, lorsque quelqu’un à côté de moi demanda : – Vous êtes de loin ? – De loin, oui, répondis-je, et j’abrégeai en pointant du doigt […]

La combe du Démon

8 juin, 2009

Paysage de Monchique (tissu appliqué d’Evelyne Régnault) C’est peut-être à cause de cette terreur que le Démon cessa peu à peu d’être mentionné et que la combe ne fut plus appelée que la Combe. La terre était rude et grossière. Elle résistait, têtue, à la force et la furie des coups de bêche. Les hommes […]

alentejo

26 janvier, 2009

Sortilège

28 octobre, 2008

votre fado

8 mai, 2008

  Dimanche à Querença (Tissu appliqué d’Evelyne Régnault) Comme les femmes de ma terre Patientes mais déterminées Quand l’eldorado étranger Ou la mer emportent leurs frères Elle pulse en moi cette inquiétude Un coeur qui bat fort Mais fatigué Si fatigué Vous sombres soeurs de mon pays Portez l’amour comme un fardeau Mais insoumis sont […]

Fado portugais

20 avril, 2008

paradoxes

29 décembre, 2007

Gitans à la fontaine (Tissu appliqué d’Evelyne Régnault) L’histoire de la lutte des classes, cependant, a été à ce propos plus troublante qu’éclairante pour moi. Mon arrière-grand-oncle aurait été un gros propriétaire, exploiteur d’une main d’œuvre pratiquement réduite en esclavage. J’ai connu plus tard les descendants de ces travailleurs, dans la maison de mon grand-père, […]

Ô Discordia

21 septembre, 2007

Pêcheurs, (tissu appliqué d’Evelyne Régnault) Je l’ai vu se coucher sur la mer paresseuse Le soleil en clin d’oeil aux ondes sirupeuses Le vent glacial fouettait l’ocre chaud des falaises Là-bas au bout du monde en côte portugaise Je t’ai vu te coucher dès la fin de l’histoire Tandis que l’or du jour se change […]

12