Lusopholie

Lettres, poésie et musique lusophones

Temps

(Paroles de la chanson)

Des horloges sonnent au lever des jours

Et à chaque coup de nouveaux fantasmes

De folles paroles, des lumières couleur de miel,

des vents qui amènent des nuages en papier.

Dis-moi ce que je dois faire,

Je sens dans le temps mon temps qui meurt.

Plus je suis loin, plus je suis près de toi.

Des voix dans le lointain m’appellent,

Des chansons anciennes, de la magie, des pas d’Arlequin.

Des étoiles filantes dans la paume de la main,

Des miracles, des lutins, des griffures de passion.

J’entends les secrets du fond de la mer,

Des bateaux perdus, des sirènes qui chantent.

Je porte ton nom écrit sur la poitrine,

Reviens vers moi, fais tien mon lit.

Pedro Abrunhosa (Tempo)

Pas de commentaire »

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire